image

Jean-René Thies
 +33 (0)3 39 25 04 03
 j.thies@crossbase.fr

Prendre un rendez-vous pour une démonstration

image

Roua Natsheh
+33 (0)3 39 25 04 05
r.natsheh@crossbase.fr

*

Message envoyé.

Une erreur est apparue lors de l’envoi du formulaire. Nous nous excusons pour cet inconvénient. Veuillez réessayer plus tard ou nous envoyer un e-mail directement à office@crossbase.de. Merci beaucoup.


image
icon

L'IA dans le processus de traduction crossbase

Grâce aux nouvelles fonctionnalités d'IA de Microsoft Azure et de DeepL, la traduction avec crossbase est encore plus efficace.

Albrecht Bosler
CTO, crossbase SARL

Le processus de traduction crossbase détermine les besoins en traduction dans toutes les langues étrangères requises et gère les tâches de traduction.

La base éprouvée : Workflow de texte et de traduction standardisé

En raison de la gestion de composants de texte et d'un workflow de texte sophistiqué, seules les traductions manquantes ou qui ne sont plus d'actualité sont envoyées au processus de traduction, soit un minimum de textes. De plus, crossbase « mémorise » les textes en cours de traduction afin de pouvoir réagir à d'éventuelles modifications du texte d'origine.

À cette fin, crossbase a développé un outil permettant de sélectionner différents contextes pour la traduction, par exemple des sites web, des e-catalogues, des structures, des publications imprimées, etc. Afin de ne traduire que ce qui est vraiment nécessaire.

Pré-traduction avec DeepL

Depuis plus de trois ans, DeepL est directement intégré en tant que traducteur automatique. Un simple clic permet de traduire automatiquement des textes en masse ou individuellement. Dans un deuxième temps, les textes peuvent être mis à disposition pour examen dans le pays cible. Le traitement s'effectue de manière simple et confortable via l'interface web de crossbase.
 
Le dilemme de la traduction automatique réside dans le fait que les dictionnaires personnalisés ne peuvent souvent pas être utilisés. Cela entraîne des boucles de correction importantes, surtout pour les entreprises qui utilisent des terminologies très spécifiques. De plus, il est très pénible de corriger les termes qui sont toujours les mêmes. 
 

NOUVEAU : Intégration de glossaires pour DeepL

Avec la version 508, crossbase a intégré des glossaires dans la traduction automatique. Cela permet aux utilisateurs de spécifier des glossaires avec la langue source et la langue cible à l'aide de l'outil de traduction crossbase. Les termes techniques qui y sont utilisés sont donc traduits correctement et le travail de correction est considérablement réduit.

NOUVEAU : Connexion à Microsoft Translator

Microsoft Translator peut en outre être utilisé pour la traduction automatique basée sur le cloud. Celui-ci propose d'autres langues, voir https://azure.microsoft.com/fr-fr/services/cognitive-services/translator. Ce service Azure est très sûr et évolutif et offre également une fonction de dictionnaire.